Le BTSA GDEA peut vraiment vous emmener très, très loin !

Publié le 1er décembre 2016bateau rouge_2.jpg

Nous avons pu voir vendredi dernier, grâce à la formidable intervention de Charles CHERFILS devant une cinquantaine d’élèves et apprentis du Robillard, que le BTSA Génie Des Equipements Agricoles ouvrait de nombreuses portes très diversifiées : technico-commercial, mécanicien agricole, magasinier, technicien en bureau d’étude chez des constructeurs, formateur, etc... Une évolution rapide vers des postes à responsabilités est possible, comme pour Charles, devenu expert technique pour le groupe KRONE France, seulement 3 ans après sa sortie du CFA Le Robillard !

Lors de la présentation de son parcours, Charles a donné des détails de son expérience professionnelle chez AGCO, groupe pour lequel il a beaucoup voyagé. En effet, en tant que formateur de formateurs à l’international, Charles a dû former des équipes sur les toutes nouvelles machines développées par Massey-Ferguson dans des pays de tous les continents… ou presque ! Sans doute n’a-t-il pas eu l’occasion de visiter l’Antarctique !

L’intervention de Charles aura permis de prendre conscience des réelles opportunités de carrière à l’issue du BTSA GDEA et de la fulgurance de leurs évolutions. Merci encore à Charles pour cette brillante intervention ! Et bravo aussi aux apprentis en BTSA GDEA 2ème année pour la présentation réussie de leurs métiers en tant qu’apprentis.

 

téléchargement (1)_0.jpgtéléchargement (2)_2.jpgEt s’il est besoin de prouver encore que le diplôme du BTSA GDEA est un sésame vers de grandes aventures (qu’elles soient professionnelles ou/et humaines), voici quelques nouvelles d’un autre ancien apprenti du BTSA GDEA du CFA : Damien BELOIN. 

Sorti du Robillard en 2014 avec une jolie mention, Damien a poursuivi ses études en Licence Pro par alternance à l’Université de Rennes tout en travaillant pour CLAAS France. Il démissionne en octobre 2015 pour se lancer dans une expédition extraordinaire… en Antarctique ! Il s’y trouve aujourd’hui encore.

C’est dans le cadre des missions scientifiques organisées par l’Institut Polaire Français Paul-Emile Victor (IPEV) que Damien a mis le pied sur ce continent de glace de l’hémisphère sud. En tant que mécanicien sur les engins de la base scientifique en Terre Adélie, et plus précisément à la station Dumont d’Urville, il assure la maintenance des machines dans des conditions extrêmes de température (jusqu’à -80°C certaines années !!!), et ce depuis 1 an maintenant.

téléchargement (3)_0.jpgtéléchargement (4)_1.jpg

Dans 2 jours, Damien partira pour un raid scientifique de plus d’un mois au cœur de l’Antarctique : le raid ASUMA (voir le point-presse de l’ASUMA). Avec une équipe de 9 scientifiques et techniciens, il devra parcourir plus de 1900 km dans des conditions que l’on peut imaginer difficiles pour les Hommes et le matériel, afin de découvrir des zones encore inexplorées de ce continent hostile. Une partie de la mission de l’expédition consistera à recueillir un nombre très importants de carottes de glace à partir desquelles des études sur l’évolution de l’environnement seront effectuées. 

Toutes les équipes du Robillard te souhaitent bon courage Damien (ainsi qu’aux autres membres de l’équipe) dans cette expédition dont nous suivrons les avancées avec attention !

 

Pour info : l’IPEV recrute chaque année des mécaniciens dans le cadre d’un service civique (notamment) ! Aventurier / Aventurière n’hésitez pas à visiter le site de l’IPEV pour plus d’informations !

 

Article et photos : N. CHEENNE, Coordonnateur du BTSA "Genie des Equipements Agricoles"

et Formateur en maths et physique/chimie