Au Robillard, nous proposons aussi un Bac Général !

Préparez votre baccalauréat à dominante scientifique dans notre établissement vous donne accès à des sections et options variées, notamment nos célèbres section et option équines. Et notre internat vous offre la possibilité d’être hébergé sur le site.

Sections et options proposées :
Section Européenne
Section Sportive Equitation
Option Hippologie-Equitation
Option Agronomie, Economie, Territoire (AET)
Option Mathématiques complémentaires

Retrouvez toutes les informations sur notre site :
https://le-robillard.fr/lycee/2nde-generale-et-technologique/
https://le-robillard.fr/lycee/bac-general-scientifique/

Des nouvelles de l’exploitation et du centre équestre durant le confinement

Bien que notre établissement soit fermé au public et qu’une grande partie de nos salariés soient en télé-travail depuis plusieurs semaines, la vie poursuit son cours sur l’exploitation et au centre équestre. On vous donne quelques nouvelles !

Des nouveautés sur l’atelier lait

À mille lieux d’imaginer le confinement, nos belles vaches normandes et leurs filles ont profité du beau temps des mois de mars et avril pour sortir et réinvestir leurs pâturages. Elles profitent de l’herbe riche et tendre du printemps, dans la douceur du bocage du Pays d’Auge. Cette douceur se répand aussi dans la stabulation de la ferme où la dernière nouveauté du Robillard a vu le jour le mois dernier : cinq vaches nourrices s’occupent à présent de nos petits veaux. Ainsi chouchoutés, ils grandissent vite. C’est chaque jour un ballet incessant de folles courses, de siestes dans la paille fraîche et de festins de lait.

Pas de trêve pour les cultures

Pendant que nos vaches pâturent paisiblement et que leurs veaux se régalent, l’activité bat son plein dans nos parcelles de la plaine de Caen. L’orge et le blé ont reçu soleil, eau et engrais. Ils croissent à merveille ! Le colza en revanche subit les attaques des pucerons cendrés. Pour préserver les ruches avoisinantes, nous n’avons pas encore pu le traiter. Enfin, les betteraves et le maïs ont bien été semés et pointent déjà le bout de leur nez.

Le printemps au verger

Les vergers profitent aussi de cette météo clémente. La pluie et le soleil ont fait fleurir les pommiers. Les bourgeons éclatent, fragiles éclaireurs de la récolte à venir, ils frémissent légèrement dans la crainte d’éventuelles gelées tardives. Bien à l’abris des éléments dans les cuves de l’atelier cidricole, les levures, quand à elles, continuent leur minutieux travail. Le cidre à distiller doit encore attendre quelques temps avant de passer dans l’alambic, mais le cidre brut sera bientôt prêt à être embouteillé. Le cidre demi sec, quand à lui, est déjà dans les bouteilles et ses fines bulles sont prêtes à régaler vos palais pour cet été !

La vie suit son cours au centre équestre

Pendant le confinement, la règle d’or au Robillard est de respecter et de jouer la carte du Bien Etre Animal. Les chevaux et les poneys profitent du printemps et cohabitent à l’herbe, mais à n’en pas douter ils seront ravis de retrouver les attentions bienveillantes de leurs cavaliers.

Prenez soin de vous et de vos proches ! On s’occupe de remplir vos verres et vos assiettes, et de veiller sur les animaux.

COVID-19 : Questions/Réponses du Ministère du Travail sur l’apprentissage

L’épidémie de COVID-19 a de nombreuses conséquences sur l’ensemble des activités de notre pays. L’enseignement agricole n’échappe pas à cette réalité, et des questions spécifiques se posent notamment pour nos apprentis, qui partage d’ordinaire leur temps entre centre de formation et entreprise.

En complément des informations qui ont été communiquées aux apprentis du Robillard par nos équipes, n’hésitez à consulter le Questions/Réponses sur l’apprentissage publié par le Ministère du Travail et mis à jour le 6 avril dernier. Vous vous pouvez le consulter à cette adresse :

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/qr-coronavirus-apprentissage-15032020.pdf

Prenez soin de vous !

COVID-19 : les réponses à vos questions sur l’enseignement agricole

La crise sanitaire que nous traversons actuellement a bouleversé l’ensemble de nos quotidiens. Toutes les activités sont impactées, et l’enseignement agricole n’y a bien sûr pas échappé.

Nos apprenants ainsi que leurs parents se posent certainement de nombreuses questions d’ordre pratique. En complément des informations qui ont été communiquées par nos équipes, n’hésitez à consulter la FAQ mise en ligne et tenue à jour par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation relative à l’enseignement agricole en cette période tourmentée. Vous la trouverez à cette adresse :

https://agriculture.gouv.fr/covid-19-les-reponses-vos-questions-sur-lenseignement-agricole

Prenez soin de vous !

Retour sur les Journées Portes Ouvertes 2020

Le hall d'accueil durant la Journée Portes Ouvertes du 7 mars 2020 au Robillard
Les entretiens avec nos formateurs durant la Journée Portes Ouvertes du 7 mars 2020 au Robillard
Animation Poney Games au Centre Equestre durant la Journée Portes Ouvertes du 7 mars 2020 au Robillard
Atelier machinisme durant la Journée Portes Ouvertes du 7 mars 2020 au Robillard
Le bâtiment GEMEAU durant la Journée Portes Ouvertes du 7 mars 2020 au Robillard
Les élèves de BTS du Robillard présentent leurs PIC à la Foire de Printemps de Saint-Pierre-en-Auge
Les élèves de BTS du Robillard présentent leurs PIC à la Foire de Printemps de Saint-Pierre-en-Auge

Les Journées Portes Ouvertes de l’établissement public agricole Le Robillard se sont déroulées les samedi 1er février (post-bac) et samedi 7 mars (tous publics) de 9h00 à 17h00. 

À la découverte de nos formations

Ces deux journées étaient l’occasion pour les jeunes et leurs familles de découvrir le site du Robillard et d’aller à la rencontre de nos équipes pédagogiques pour se renseigner sur les différentes filières proposées au sein de notre établissement. Le public a d’ailleurs été au rendez-vous avec environ 150 visiteurs de samedi 1er février, et 650 le samedi 7 mars.

Certaines des formations présentées cette année étaient des nouveautés. Parmi ces nouveautés, on pouvait remarquer la formation Auxiliaire spécialisé vétérinaire, la Licence professionnelle Conseiller en élevage spécialisation Bien-Être Animal, et le Certificat de Spécialisation production cidricole en apprentissage.

De nombreuses animations

De nombreuses animations étaient proposées tout au long de la journée du 7 mars. Le Centre Equestre a été animé avec des démonstrations de poney games et de sauts d’obstacles le matin et l’après-midi, et son manège a accueilli à 16h un show organisé par des élèves de BTS. A 15h30, l’amphithéâtre a accueilli nos visiteurs pour la projection d’un film réalisé par nos élèves de seconde sur « les paysages », d’une durée de 20 minutes. Et tout au long de la journée, les visiteurs pouvaient découvrir le salon « Economie et eau », l’unité d’aquaponie du bâtiment GEMEAU, des visites de l’exploitation, une exposition de matériels agricoles, une vente de nos produits cidricoles, des visites des ateliers machinismes, ainsi que des animations « jugement de bétail » et « cultures ».

Nos élèves présents à la Foire de Printemps

Et pendant que nos potentiels futurs apprenants découvraient notre établissement, certains de nos élèves de BTS proposaient des animations à la Foire de Printemps de Saint-Pierre-en-Auge. Deux groupes présentaient ainsi leurs PIC (Projets d’Initiative et de Communication) au public de cet événement. L’un portait sur l’évolution des engins agricoles, avec une exposition d’anciens modèles de tracteurs accompagnée de panneaux retraçant la chronologie des innovations, et l’autre avait pour objet le rôle des animaux dans l’armée durant la seconde guerre mondiale, avec en support : un stand, des panneaux explicatifs ainsi que de véritables animaux.

Un grand merci à nos élèves, nos anciens élèves et nos personnels pour leur disponibilité et leur enthousiasme pour ces Journées Portes Ouvertes 2020 ! Nous espérons que nos visiteurs ont apprécié leur visite et que nos futurs apprenants ont trouvé toutes les informations qu’ils cherchaient.

Découvrez les formations proposées dans nos différents centres :
Lycée : https://le-robillard.fr/le-lycee/
CFA : https://le-robillard.fr/le-cfa/
CFPPA : https://cfppa.le-robillard.fr/

Rassemblement des élèves éco-responsables des lycées agricoles de Normandie

Les mardi 3 et mercredi 4 mars, 7 élèves du Robillard ont participé au rassemblement des élèves éco-responsables des lycées agricoles de Normandie afin de représenter leurs camarades.
Ils ont pu participer au jury allouant des subventions régionales aux lycées pour des projets « C’est durable ».

Mais le sujet principal de ce rassemblement était de réfléchir à des actions à mener dans les lycées pour lutter contre la progression du changement climatique. Les élèves ont pu assister à des interventions enrichissantes de Benoît LAIGNEL, enseignant à l’Université de Rouen et président du GIEC Normand (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) et de représentants de l’association JAC (les Jeunes Ambassadeurs pour le Climat) qui leur ont présenté les dernières études sur l’évolution rapide de notre climat et sur les impacts sur la Normandie d’ici 2100.

Grégoire Fratry, un des 150 citoyens tirés au sort pour participer à la Convention Citoyenne pour le Climat leur a expliqué comment ces citoyens ont travaillé d’arrache-pied depuis septembre 2019 et de quelle manière ce travail a été enrichissant et a été une vraie prise de conscience pour lui.
Beaucoup d’échanges se sont déroulés entre les élèves et les intervenants.

Pour terminer ce rassemblement, les élèves ont commencé à réfléchir sur des actions à mener dans leurs lycées respectifs : des élèves ambassadeurs pour le climat qui travailleraient en partenariat avec le GIEC, la mise en place de conventions lycéennes pour le climat à l’image de la convention citoyenne. Des élèves très motivés qui doivent encore réfléchir à la mise en place des ces 2 actions…

Rédactrice : Maryline CHEVALLIER, co-animatrice Développement Durable.

Fonctionnement du système aquaponique – BTSA Gestion et Maîtrise de l’eau (GEMEAU)

Etudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU) travaillant dans la serre d'aquaponie
Photographie de l'intérieur de la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)
Photographie de plantes dans la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)
Photographie de graviers dans la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)

Cette année, 3 étudiants de deuxième année de BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) ont pour projet de mettre en oeuvre le système aquaponique du Robillard.

Qu’est ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est un système autosuffisant qui associe l’élevage de poissons et la culture de plantes. Laitues, Fraisiers, radis, tomates… mais aussi truites et tilapias ! Les combinaisons d’espèces animales et végétales sont très nombreuses et leurs rendements élevés.

Ce système valorise les déjections des poissons en les transformant en nutriments pour les plantes par l’intermédiaire de bactéries. D’un autre côté, les plantes filtrent l’eau avec leurs racines et celle-ci repart épurée vers le bac à poissons. Plusieurs semaines de travaux ont été nécessaires pour mettre en fonctionnement le système. 200 truites et plus de 200 plantes se développent sous la serre actuellement. Et ce n’est que le début !

Décryptage du fonctionnement

Le bac à poissons d’un volume de 3 m3 contient 200 truites. Elles ont été introduites début janvier au poids de 100 grammes, ce qui représente une masse totale de poisson de 20 kg. L’objectif est de les emmener à 250 grammes chacune. Cela représentera alors 50 Kg de truites qui pourront être commercialisés. Les poissons sont nourris par l’intermédiaire d’un distributeur automatique de nourriture. La température de l’eau, l ‘oxygène, le pH et les concentrations en NH4+, NO3-, N02 et PO43- sont surveillés régulièrement.
L’oxygénation du bac à poissons est également un paramètre important. Elle est fournie par deux aérateurs.
Parlons des plantes maintenant. Une centaine de salades et de fraisiers de variétés différentes ont déjà été planté. Une centaine de radis également. L’eau des bassins apporte aux plantes les nutriments dont elles ont besoin. Elles se développent sur trois types de support : des tours irriguées par un réseau de goutte à goutte, des radeaux (ou rafts) qui sont des plaques de polystyrène flottantes à la surface de l’eau et enfin directement dans le bac à billes d’argile. Ce troisième support à la particularité de fonctionner sur « marées » par l’intermédiaire d’un siphon.

Conclusion

• L’ aquaponie est une culture vraiment saine dans laquelle aucun produit chimique n’est utilisé
• Fertilisation naturelle des plantes grâce aux déjections et résidus de l’élevage de poissons
• Conservation de l’eau à travers un recyclage et une réutilisation (appoint nécessaire très faible pour compenser l’évapotranspiration)
• Réduction générale de l’empreinte environnementale

Félix, Pierre et Louis
Etudiants du BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU)

Découvrez le BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) : https://le-robillard.fr/lycee/bts-gestion-et-maitrise-de-leau/

Les BTSA GEMEAU réalisent un diagnostic ruissellement érosion en zone de plaine

Les étudiants de BTSA GEMEAU abordent les phénomènes de ruissellement érosion en cours ou en travaux pratiques par les observations ponctuelles sur les parcelles du lycée, mais plus rarement sur un large territoire.

Bravant les pluies et les bourrasques du 10 au 14 février 2020, les étudiants de 2ème année ont réalisé un diagnostic sur chaque parcelle. L’objectif final était de proposer des aménagements d’hydraulique douce et réduire les risques d’érosion de sol en cas de fortes pluies. Ils ont arpenté environ 100 ha, 20 parcelles exploitées par 13 agriculteurs.

Les observations permettent d’évaluer le risque d’érosion à la parcelle et le risque de transfert hydraulique vers les routes et le cours d’eau, selon une méthode élaborée par la CATER (Cellule, d’Animation Technique pour l’Eau et les Rivières). Elles aboutissent à une note de 1 à 3 « risque fort ». Enfin, les propositions d’aménagements ont été résumés sous forme d’une carte : haies à plat ou sur talus, modification d’entrée de parcelle, dos d’âne sur le chemin en pente pour dévier le ruissellement.

Ces aménagements sont finançables à 100 % au travers du programme porté par Mélanie GALAUP, technicienne ruissellement au Syndicat Mixte du Bassin versant de la Dives (SMBD).

Félicitations aux étudiants pour ce travail de synthèse. Merci aux agriculteurs de nous avoir permis d’accéder à leurs parcelles et à Mélanie GALAUP, pour son appui pédagogique.

Sébastien PESTEUR (professeur d’agronomie) et Philippe BEAUFILS (professeur d’hydraulique)

Mini-stage de découverte : Session 2020

Les mini-stages du Robillard s’adressent aux jeunes de 3ème souhaitant confirmer leur choix d’orientation. Le temps d’une journée, les stagiaires peuvent se glisser dans la peau d’un élève de seconde de la filière de leur choix.

Un mini ­stage de découverte, pour quoi faire ?

Un mini stage permet de :

  • découvrir ou mieux connaître les formations, 
  • observer la vie de l’établissement, 
  • rencontrer et échanger avec les enseignants, 
  • dialoguer avec les élèves, 
  • visiter les locaux, 
  • passer un entretien de motivation.

Comment s’inscrire pour suivre un mini-stage au Lycée ?

Contacter Mmes Marianne HERIN, CPE ou Christelle BLONDEL/Mélanie BACQUET, Secrétaires Vie Scolaire au 02 31 42 61 19 ou par mail à : vie.scolaire@le­robillard.fr. Une convention sera ensuite adressée au Collège pour validation. 

Dans le cadre d’une admission pour la rentrée prochaine, l’élève doit être reçu lors d’un entretien de motivation. Celui-ci aura lieu en fin de journée. 

Se munir des bulletins de 4ème et de 3ème de collège. 

L’élève accueilli lors d’un mini­stage devra préciser s’il souhaite découvrir la section sportive « Equitation » et sa LV2 (Espagnol ou Allemand). 

Comment s’inscrire pour suivre un mini-stage au CFA ?

Prendre contact avec le Principal de votre collège ou le Proviseur de votre lycée qui se chargera de nous faire suivre votre demande. Vous pouvez également contacter directement Mme Nadine VAINI, Secrétaire du CFA au 02.31.42.61.21 ou par mail à : nadine.vaini@educagri.fr. 

Lors de votre venue, vous munir de vos bulletins scolaires, d’une trousse et de feuilles de papier. 

L’admission au CFA nécessite un test de positionnement qui permet de répondre aux mieux aux besoins de chaque apprenti. Nous vous proposons d’effectuer ce test à l’occasion du mini­ stage en fin d’après-­midi. 

Les dates et programmes des journées Lycée :

1. Choisir votre mini­ stage en fonction de votre orientation après la 2de (3 parcours possibles) :

ParcoursMatinAprès-midi
Parcours 1
2nde Pro CGEA Polyculture-Elevage pour une orientation en Bac Pro CGEA Polyculture-Elevage
Lundi
10h00-10h30 : Accueil
10h30-12h30 : Zootechnie ou Agroéquipement
12h30-13h30
Déjeuner offert
13h30-15h30 : Zootechnie ou Agroéquipement
15h30-17h30 : Entretien de motivation
Parcours 2
2nde Pro Agroéquipement (AE) pour une orientation en Bac Pro AE
Lundi
9h00-9h30 : Accueil
9h30-12h30 : TP AE
12h30-13h30
Déjeuner offert
13h30-15h30 : Entretien de motivation
Parcours 3
2de Générale & Technologique pour une orientation en Bac STAV*/Bac G
12h30-13h30
Déjeuner offert
Mardi
13h00-13h30 : Accueil
13h30-15h30 : Sport
15h30-17h30 : EATDD**
17h30-19h30 : Entretien de motivation

*STAV : Bac Technologique « Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant »
**EATDD : Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable (enseignement d’exploration)

Pour l’accueil de la journée, se présenter à la Vie Scolaire du Lycée.

2. Choisir une date parmi celles proposées ci­-dessous :

Février 2020Mars 2020Avril 2020Mai 2020
Les 3, 4, 10 et 11Les 2, 3, 9, 10,
16, 17, 30 et 31
Les 6 et 7Les 4, 5, 11, 12,
18, 19, 25 et 26

3. Contacter Mmes HERIN ou BLONDEL/BACQUET au 02.31.42.61.19.

Les dates et programmes des journées CFA :

ClassesCAPa Métiers de l’Agriculture
Spécialité « Grandes Cultures »
2de PRO Agroéquipement
2de PRO CGEA Polyculture-Elevage
BPA TCEEA
DatesMardi 7 avril 2020
Mardi 5 mai 2020
Mardi 2 juin 2020
Mardi 7 avril 2020
Mardi 28 avril 2020
Mardi 19 mai 2020
Mardi 26 mai 2020
Mardi 19 mai 2020

Programme :

  • 7h45 : Accueil au CFA
  • 8h00-­11h00 : Atelier découverte de l’apprentissage et appui à la recherche de maîtres d’apprentissage
  • 11h00­-12h00 : Cours
  • 12h00-­13h30 : Déjeuner offert
  • 13h30­-16h00 : Cours
  • 16h15-­17h15 : Tests de positionnement
  • 17h30 : Bilan de la journée avecles jeunes et les parents

Pour l’accueil de la journée, contacter Mme VAINI au 02 31 42 61 21.

« Transformations du travail et Transitions vers l’Agro-Ecologie » : restitution régionale par le Réseau des CIVAM normands le Mardi 7 avril 2020

Affiche "Mardi 7 avril 2020 : restitution régionale "Transformations du travail et Transitions vers l'Agro-Ecologie" par le Réseau des CIVAM normands"

Le mardi 7 avril prochain, le Robillard a le plaisir d’accueillir le Réseau des CIVAM normands pour un après-midi sur le thème des « Transformations du travail et Transitions vers l’Agro-Ecologie ».

En effet, le Réseau des CIVAM normands organisera une restitution régionale des travaux réalisés dans le cadre du projet CASDAR : TransAE. Ce projet réunit depuis 2016, près de 90 personnes, agriculteur.trices, animateur.trices, enseignant.es, chercheur.ses dans un même dispositif d’expérimentation d’outils, méthodes et postures d’accompagnement mobilisant le travail.

Lors de la restitution, les questions suivantes seront abordées :

  • En quoi le travail est-il une porte d’entrée pertinente pour initier et accompagner la transition des personnes et des collectifs vers une agriculture + durable ?
  • Quels outils et méthodes pour accompagner sur les questions liées au travail sur les exploitations ?
  • Comment donner une place au travail en formation initiale ?
  • A quoi ressemble le travail dans les systèmes de production privilégiant le pâturage ?

Au programme :

  • Le témoignage de deux agriculteurs impliqués dans le projet et de l’animateur accompagnateur
  • Une intervention de Xavier Coquil, chercheur INRA à l’UMR 1273 Territoires (Theix) et Jean-Marie Lusson, animateur du projet
  • Des ateliers introduisant des outils pour aborder les dimensions du travail (pour les agriculteurs et futurs agriculteurs, les enseignants/formateurs mais aussi les animateurs et conseillers)

Pour s’inscrire ou obtenir toute information complémentaire, adresser un mail à : paul.barth@civam.org