Les élèves de BTS GEMEAU relancent la serre d’aquaponie du Robillard

Gwénolé Bellec, Fonkenel Geoffroy et Picot Lucas, tous les trois étudiants de BTS GEMEAU 2, ont remis en fonctionnement la serre d’aquaponie achetée l’an dernier dans le cadre de leur projet STE. Ils y élèveront prochainement des truites arc-en-ciel et y feront pousser diverses variétés de fruits et légumes.

Leur projet avait connu un coup d’arrêt à cause de la crise sanitaire au printemps dernier. À la rentrée, la serre n’ayant pas connu d’entretien depuis le mois de mars, les étudiants ont donc dû commencer par la désherber dans son l’ensemble. Puis ils ont procédé à la vidange et au nettoyage du bassin à poisson ainsi que des autres bassins à légumes, notamment victimes de la croissance d’une algue très invasive. La serre est aujourd’hui prête à recevoir de nouveau des truites (dont l’arrivée est programmée courant janvier) et à reprendre ainsi du service.

Qu’est-ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est un mode de production associant culture de végétaux et élevage de poissons. Ces derniers produisent des déjections contenant de l’ammonium qui sont transformées naturellement en nitrates par des bactéries. Les plantes consomment ces nutriments pour leur croissance et filtrent ainsi l’eau des poissons qui leur revient épurée. Le processus est simple et proche d’un écosystème auto-géré. La seule action à effectuer est de nourrir les poissons, et la nature se charge du reste.

Les avantages de l’aquaponie, listés par nos élèves :

  • Large choix de systèmes aquaponiques adaptés à une grande variété de besoins et de situations
  • Très bons rendements de cultures mixtes
  • Utilisation optimale d’une surface donnée
  • 95% d’économies d’eau par rapport à un mode de culture traditionnelle
  • Pas de déchets
  • Pas de pesticides
  • Peu d’entretien

Bravo à nos élèves pour cette initiative et merci pour leur partage d’expérience sur lequel se base cet article.

Découvrez le BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) : https://le-robillard.fr/lycee/bts-gestion-et-maitrise-de-leau/

Projet culturel et artistique : atelier et spectacle déambulatoire avec la compagnie Divine Comédie

Le jeudi 19 novembre, deux membres de la compagnie Divine Comédie sont venus présenter le projet culturel et artistique destiné aux classes de 1ères STAV et AE basé sur le célèbre conte de Flaubert « Saint-Julien l’Hospitalier ».

Jean-Christophe Blondel (mise en scène) et Anne-Lise Binard (alto, guitare, chant, danse) ont expliqué le projet aux jeunes et mené un premier atelier de pratique théâtrale. Les artistes viendront en résidence du 1er au 19 février, et le spectacle déambulatoire au Robillard (avec participation des élèves) aura lieu le 12 février 2021.

Le spectacle sur lequel ils travaillent est une adaptation du conte de Flaubert intitulé « Saint-Julien l’Hospitalier ». Un jour, alors qu’il chasse dans la forêt, Julien est maudit par un cerf qui lui prédit qu’il tuera ses parents. Effrayé, il fuit le château familial pour tenter d’échapper au funeste présage. Courant d’errance en aventures, Julien n’échappera pourtant pas à la terrible prophétie. Mêlant conte merveilleux et roman de chevalerie, Flaubert fait le récit cruel et fabuleux de la vie du légendaire saint Julien l’Hospitalier.

Pour en savoir plus sur la compagnie Divine Comédie : https://www.compagniedivinecomedie.fr/

Le cirque s’invite au Robillard : rencontre et atelier avec la compagnie El Nucleo

« Il faudrait si possible, ne jamais construire sa vie
Garder pour toujours la passion des premières fois
Il faudrait être heureux de faire les mêmes erreurs
Et de rester ainsi d’éternels idiots extrêmement conscients agiles et vifs, attentifs
Être de parfaits, glorieux et lumineux idiots ».

Ronan Cheneau

Le jeudi 8 octobre, Le Robillard a accueilli El Nucleo, une compagnie de cirque, dans le cadre du parcours Regards (@too Normandie).

La compagnie a organisé des ateliers autour de la pratique du cirque avec la classe de 2nde Générale et Techonologique 1. Puis elle s’est produite dans une forme courte de leur spectacle « Eternel idiot » devant 5 classes du lycée, et a ensuite pris le temps d’échanger avec les élèves.

Cette compagnie de cirque acrobatique existe depuis 2011. Elle est composée de deux directeurs artistiques, Wilmer Marquez et Edward Aleman, qui forment un duo de portés acrobatiques et une directrice de production, Fanny Fauvel.

Retrouvez toutes les informations sur la compagnie El Nucleo et leur spectacle « Eternel idiot » sur leur site : http://elnucleo.fr/

Cas d’études réelles pour les étudiants de Gestion et Maîtrise de l’eau (GEMEAU) au Robillard

Deux particuliers ont fait appel aux étudiants de BTSA GEMEAU pour une étude d’assainissement individuel. Toute l’équipe pédagogique a mis la classe en situation de bureau d’études, afin de proposer des solutions techniques adaptées aux cas étudiés. La classe met à profit les compétences acquises en 1ère année : agronomie, topographie et traitement des eaux usées.

Deux après midi ont été nécessaires pour mener à bien les études de terrain levé topographique et étude de sol. Une fois les études de terrain réalisés, les étudiants doivent proposer deux solutions techniques différentes : une filière traditionnelle et une filière agréée parmi plus de 700 existantes. Le dossier aboutit à la production d’un plan accompagné d’un devis estimatif des travaux.

Même si l’étude ne peut être acceptée par le Service Public d’Assainissement Non Collectif de l’Agglo de Lisieux, il est motivant pour les étudiants, car ils fournissent aux propriétaires les éléments de réflexion pour déterminer leur choix.

P. Leclercq

Découvrez le BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) : https://le-robillard.fr/lycee/bts-gestion-et-maitrise-de-leau/

Les BTSA Gemeau 1 étudient le bassin versant de l’Ante

Identifier et caractériser les différents milieux traversés par le cours d’eau « l’Ante » sur son bassin versant pour en comprendre son fonctionnement et les impacts potentiellement subis tel était l’objectif des étudiants BTSA Gemeau 1 ère année lors de leur séance sur le terrain du 8 octobre.

Différents arrêts, carte à l’appui pour se repérer et faire le lien entre paysage et géologie :

Une séance informatique de SIG (système d’information géographique) permettra de synthétiser les observations réalisées.

P. Leclercq et S. Pesteur

Découvrez le BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) : https://le-robillard.fr/lycee/bts-gestion-et-maitrise-de-leau/

Fête de la science 2020 : sorties et ateliers pour les élèves du Robillard

Dans le cadre de la Fête de la science, financée par la Région, plusieurs classes du lycée Le Robillard ont eu l’occasion de participer à diverses sorties, notamment en lien avec la robotique dans les pratiques agricoles modernes, outre l’atelier de conception et prototypage d’un herbomètre organisé sur site le 6 octobre dernier. Au programme : une visite à Tatihou, des ateliers au Dome à Caen, et des rencontres au Village by CA Normandie.

Sortie sur l’île de Tatihou : à la découverte de la bioluminescence

Le jeudi 8 octobre, les 1ères générales sont allés sur l’île de Tatihou. Après avoir pris le célèbre bateau à roulette, ils ont pu découvrir les beauté de l’île, les écosystèmes de l’estran et la faune maritime au musée de l’île. Le laboratoire maritime leur a été présenté par Arnaud Lemaréchal, médiateur scientifique.

Nos 1ères ont pu ainsi découvrir que certaines espèces vivantes produisent de la lumière.
Ce phénomène, appelé bioluminescence, résulte d’une réaction biochimique faisant intervenir des protéines fluorescentes.
Au laboratoire, les élèves ont appris à reconnaître les différentes formes de lumière froide et ont pu observer dans une salle plongée dans l’obscurité la bioluminescence d’une espèce planctonique.

Ateliers au Dôme : robotique et pratiques agricoles

Le vendredi 9 octobre, les 2ndes pro AE ont participé à 3 ateliers du TURFU festival du Dôme à Caen :

  • Prototypage d’un nouvel outil pour un nouvel usage du FarmBot
  • Recherche participative porté sur le regard de la société vis-à-vis de la robotisation de l’agriculture
  • Prototypage d’un FarmBot rond adapté aux pratiques de permaculture

La compagnie d’étudiants en master de STAPS, d’école d’ingénieur et de STAPS ne les a pas effrayé et nos élèves ont su participer activement en apportant leur savoirs techniques et agricoles.

Rencontres au Village by CA Normandie : start-up et innovations agricoles

Le lundi 12 octobre, dans le cadre de option innovation, les 1ères générales sont allés au Village by CA Normandie, un lieu innovant qui accompagne une dizaine de start-up.

Après une présentation du site par l’équipe qui anime le lieu, nos élèves ont participé à un jeu leur permettant de découvrir des innovations et métiers de demain. Ils ont ainsi rencontré une start-up recyclant les plastiques agricoles, une développant un logiciel de suivi à distance de tank laitier et une développant les distributeurs à pizzas. Ils ont également rencontré Céline Collet de la chambre d’agriculture de Normandie qui leur a expliqué les rôles des chambres et notamment son rôle d’accompagnement des innovations agricoles.

Conception et prototypage d’un herbomètre au Robillard à l’occasion du Turfu Festival

Le mardi 6 octobre 2020, le Robillard a accueilli un atelier du Turfu Festival, en partenariat avec Le GREYC , Le Dôme et la Région Normandie, et animé par Jean-Marc Routoure (Enseignant Chercheur au GREYC) et Olivier Furin (maker la Tête et les Mains). Cet atelier visait à la conception et au prototypage d’un herbomètre (une machine pour mesurer la quantité d’herbe disponible dans un champ), auquel ont participé deux classes de secondes professionnelles.

Comment savoir à quel moment il faut installer les animaux dans les prairies ? Comment savoir s’ils auront suffisamment d’herbage à consommer ? Des réponses sont possibles en mesurant la hauteur et la quantité d’herbe dans ces prairies ; mais comment récupérer ces données à distance ? Alors, quel outil peut-on imaginer pour répondre à ces questions ? Voilà les questions sur lesquels nos élèves se sont penchés.

À l’issue de cette journée des plus studieuses, nous ne sommes pas peu fiers d’annoncer que le premier herbomètre connecté français et OpenSource est bel et bien lancé ! Il nous reste maintenant 8 mois pour concrétiser cet ambitieux projet pour lequel nous venons de recevoir l’appui de trois nouveaux chercheurs de l’INRAE.

Un grand merci aux intervenants pour leur disponibilité et la qualité de leur intervention, ainsi qu’aux enseignants qui ont accompagné l’atelier tout au long de la journée. Et un grand bravo à nos élèves pour leur travail et leur ingéniosité.

Illustration du cours sur la biodiversité et paysages pour les BTS APV2

Ce jeudi 8 octobre, l’heure était à l’illustration du cours sur le paysage et la biodiversité en pluridisciplinarité «biologie et agronomie productions végétales» (M55) pour les BTS Agronomie Productions Végétales (APV) en seconde année.

À cheval entre plaine et pays d’Auge, et à proximité du site du Billot (site aménagé), le Robillard bénéficie d’une situation optimale pour prendre de la hauteur et comprendre la notion de terroirs. Accompagnés par Nicole Marquet et Sthéphanie Blot, leurs enseignantes d’agronomie et de biologie, les élèves sont allés à la découverte du verger conservatoire du Billot. Ce verger est destiné à préserver les patrimoines génétiques des pommiers du territoire, notamment des variétés des pommes à cidre AOC Pays d’Auge. Suite à la visite, les élèves ont pu goûter aux pommes et ainsi savourer la  diversité de notre terroir.

Découvrez le BTS Agronomie Productions Végétales (APV) du lycée Le Robillard en cliquant ici.

Sortie théâtre à Hérouville avec les secondes : Le Royaume des Animaux

Les secondes GT (Générale et technologique) 1 et 2 ainsi que les secondes pro CEC sont inscrits dans un projet de jumelage avec le CDN de Normandie pour cette année 2020/2021. Dans ce cadre, il est prévu qu’ils assistent à trois représentations et que des artistes viennent en résidence en mars/avril pour monter un spectacle avec eux.

La première sortie théâtre a eu lieu ce jeudi 1er octobre à Hérouville pour assister à la représentation d’une pièce dénommée Le Royaume des animaux :

Texte : Roland Schimmelpfennig
Mise en scène : Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo

Le Royaume des animaux est une comédie musicale que jouent depuis six ans des comédiens portant des masques d’animaux. Mais la pièce va bientôt être remplacée par une autre : Le Jardin des choses. Le Zèbre, le Lion et l’Antilope vivent assez mal leur prochaine transformation en Grillepain, Bouteille de ketchup ou Moulin à poivre, d’autant que tous ne seront pas de l’aventure… Le climat d’incertitude qui s’installe avive les rivalités, réveille les instincts. La fable se fait grinçante et les discours véhiculés par les animaux finissent par concerner leurs interprètes et interrogent l’humain et notre modèle de société. Roland Schimmelpfenning, grand nom du théâtre allemand d’aujourd’hui, saisit cette vie de troupe que connaissent bien Élise Vigier, Marcial Di Fonzo Bo et Pierre Maillet, rejoints pour cette nouvelle aventure, par les acteurs et performeurs Gautier Boxebeld, Marlène Saldana et Thomas Scimeca.

Et le texte de présentation de la résidence prévue au printemps prochain est tout aussi prometteur :

Autour de Tant qu’il y aura des brebis, les artistes Arthur Amard et Flora Souchier travailleront avec les élèves à la réalisation d’un spectacle à partir des récits autobiographiques et mythiques de chacun.e.s. La restitution de ce cabaret spectacle est prévue en avril 2021.

Les BTS APV2 et PA2 « héros » de la porte ouverte Reine Mathilde !

Apprendre autrement : Une fois n’est pas coutume, les BTS APV2 et PA2 du Lycée du Robillard sont mixés pour devenir « les héros » de la porte ouverte Reine Mathilde le 1er octobre !

Une JPO était organisée par Bio-Normandie et ses partenaires (Chambres d’agriculture,
IDELE, Etablissements Jeanne…) à l’EARL du Bois d’Arry dans le cadre du programme Reine
Mathilde. L’exploitation de François et Arnaud travaillent avec Danone et leur lait est
transformé en yaourts « Les 2 vaches ».

Après une brève présentation de la ferme, les étudiants ont été mis en situation
professionnelle : par groupe d’une douzaine. Ils ont fait le tour de 6 ateliers, au pas de
course, pour relever 6 défis, activer leurs pré-acquis et acquérir les connaissances de bases sur le fonctionnement d’un système polyculture élevage bio. Le but était de comprendre ce qui fait la réussite d’un système bio et de comprendre la complexité du système.

Les groupes mixés ont réactivé leurs connaissances datant parfois de la période de
confinement du mois de mars à juin sur la réalisation d’un bilan fourrager, la reconnaissance
prairiale, la réflexion sur les semis d’automne de cultures associées, la gestion des effluents de la ferme, la gestion du pâturage tournant sans oublier la réglementation spécifique en AB. Pas toujours si simple ! Néanmoins l’équipe rouge, stimulée par le concours, a relevé le défi : à défaut d’avoir les clés de la ferme, ils ont été récompensés par des lots.

Quatre enseignants également complémentaires d’agro, phyto et gestion, accompagnaient les groupes ; ils ont pu repérer les failles qui ne manqueront pas d’être complétées dans le cadre des cours au retour au Lycée.

Article rédigé par N. Marquet.

Découvrez le BTS Agronomie : Productions végétales (APV) en cliquant ici et le BTS Productions animales (PA) en cliquant là.