Fonctionnement du système aquaponique – BTSA Gestion et Maîtrise de l’eau (GEMEAU)

Etudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU) travaillant dans la serre d'aquaponie
Photographie de l'intérieur de la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)
Photographie de plantes dans la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)
Photographie de graviers dans la serre d'aquaponie des étudiants de BTSA Gestion et Maîtrise de l'eau (GEMEAU)

Cette année, 3 étudiants de deuxième année de BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) ont pour projet de mettre en oeuvre le système aquaponique du Robillard.

Qu’est ce que l’aquaponie ?

L’aquaponie est un système autosuffisant qui associe l’élevage de poissons et la culture de plantes. Laitues, Fraisiers, radis, tomates… mais aussi truites et tilapias ! Les combinaisons d’espèces animales et végétales sont très nombreuses et leurs rendements élevés.

Ce système valorise les déjections des poissons en les transformant en nutriments pour les plantes par l’intermédiaire de bactéries. D’un autre côté, les plantes filtrent l’eau avec leurs racines et celle-ci repart épurée vers le bac à poissons. Plusieurs semaines de travaux ont été nécessaires pour mettre en fonctionnement le système. 200 truites et plus de 200 plantes se développent sous la serre actuellement. Et ce n’est que le début !

Décryptage du fonctionnement

Le bac à poissons d’un volume de 3 m3 contient 200 truites. Elles ont été introduites début janvier au poids de 100 grammes, ce qui représente une masse totale de poisson de 20 kg. L’objectif est de les emmener à 250 grammes chacune. Cela représentera alors 50 Kg de truites qui pourront être commercialisés. Les poissons sont nourris par l’intermédiaire d’un distributeur automatique de nourriture. La température de l’eau, l ‘oxygène, le pH et les concentrations en NH4+, NO3-, N02 et PO43- sont surveillés régulièrement.
L’oxygénation du bac à poissons est également un paramètre important. Elle est fournie par deux aérateurs.
Parlons des plantes maintenant. Une centaine de salades et de fraisiers de variétés différentes ont déjà été planté. Une centaine de radis également. L’eau des bassins apporte aux plantes les nutriments dont elles ont besoin. Elles se développent sur trois types de support : des tours irriguées par un réseau de goutte à goutte, des radeaux (ou rafts) qui sont des plaques de polystyrène flottantes à la surface de l’eau et enfin directement dans le bac à billes d’argile. Ce troisième support à la particularité de fonctionner sur « marées » par l’intermédiaire d’un siphon.

Conclusion

• L’ aquaponie est une culture vraiment saine dans laquelle aucun produit chimique n’est utilisé
• Fertilisation naturelle des plantes grâce aux déjections et résidus de l’élevage de poissons
• Conservation de l’eau à travers un recyclage et une réutilisation (appoint nécessaire très faible pour compenser l’évapotranspiration)
• Réduction générale de l’empreinte environnementale

Félix, Pierre et Louis
Etudiants du BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU)

Découvrez le BTSA Gestion et Maîtrise de l’Eau (GEMEAU) : https://le-robillard.fr/lycee/bts-gestion-et-maitrise-de-leau/